Jolies lueurs
En France Pyrénées Orientales Rencontres & Portraits

L’Espadrille Catalane ou la fabrique d’un symbole.

Salut à vous !

Aujourd’hui, je vous emmène dans les coulisses de l’entreprise «Création Catalane», où l’on fabrique des Espadrilles et des Vigatanes. Véritable symbole d’une tradition culturelle, l’Espadrille est fabriquée selon un savoir-faire ancestral dans cet atelier où artisanat et modernité cohabitent harmonieusement.

Rendez-vous à Saint-Laurent-de-Cerdans, un village ensoleillé du Haut-Vallespir

  • Quelques mots sur l’Espadrille Catalane

Reprenons l’histoire depuis le début. L’Espadrille et la Vigatane, ce sont plus que de simples chaussures de toiles et de cordes. Ce sont des emblèmes de la culture Catalane (pas seulement, d’ailleurs, car on retrouve aussi l’espadrille chez nos voisins Basques!)

Confectionnées depuis toujours à Saint-Laurent-de-Cerdans, elles ont joué un rôle majeur dans l’histoire de la région. En effet, leur fabrication était au cœur de l’industrie économique du Vallespir au XIXème siècle.

Entre 1850 et 1950, l’industrie sandalière était florissante. On comptait alors une vingtaine d’entreprises fabriquant des chaussures dans la vallée et on produisait près de 10 000 paires par jour à Saint-Laurent-de-Cerdans!

Vous l’aurez compris, l’Espadrille c’est tout un pan de l’histoire Catalane… (Si vous souhaitez approfondir le sujet, cet ouvrage est fait pour vous!)

  • Création Catalane, un savoir-faire ancestral & une entreprise profondément humaine

«Création catalane», c’est une entreprise fondée par Céline Albert en 2008, dans une ancienne fabrique d’espadrilles. Céline est petite fille de sandaliers. Au départ, elle ne se destinait pas à ce métier, pourtant son histoire l’a rattrapée et sa vocation est née.

Certifiée Artisan d’Art, l’entreprise préserve et valorise un procédé de fabrication ancestral. Ici, c’est l’artisanat, le vrai, que l’on découvre avec une petite équipe de passionnés. Les Espadrilles sont réalisées selon une technique de fabrication traditionnelle, à laquelle s’ajoutent quelques touches de modernité. Les sandaliers travaillent à la main ou sur d’antiques machines dont les cliquetis rythment l’atelier.

Près de 20 000 paires sont fabriquées chaque année par Céline et ses 6 salariés. (Georges, Guilhem, Mickaël, Jacquie, Menouar & Anne-Sophie que vous pouvez découvrir → ICI ←)

Par ailleurs, ce sont les derniers fabricants au monde à pratiquer la technique spécifique du « petit point », introduite en pays Catalan en 1935. Cette technique, c’est Georges, surnommé «Coco», qui la maîtrise à la perfection. Ses gestes assurés sont fascinants, on devine les années de pratique et la passion à travers chacun d’eux.

«Quand vous faites travailler un Artisan, vous achetez plus qu’un objet ou un service.
Vous achetez des centaines d’heures d’échecs et d’expérimentations : vous achetez des jours, des semaines, des mois de frustrations et aussi des purs moments de joie. Vous n’achetez pas quelque chose, vous achetez un morceau de cœur, une parcelle d’âme, une part de vie de quelqu’un. (Auteur inconnu)

  • Une entreprise dans l’air du temps qui modernise l’Espadrille traditionnelle

Muée par une volonté de transmettre et valoriser un savoir-faire traditionnel, l’entreprise a noué des partenariats pour diversifier sa gamme et proposer des modèles originaux.

On trouve notamment des Espadrilles colorées avec les tissus des «Toiles du Soleil » (confectionnés juste en face de l’atelier, difficile de faire plus local!). On découvre des modèles uniques à base de sacs de café. Issus du recyclage, ils sont récupérés dans les ateliers du torréfacteur «La cafetière Catalane» à Perpignan. Ils ont même eu l’idée folle de créer les Vigatanes les plus précieuses du monde, en collaboration avec la maison GIY qui possède une collection unique de pierres semi-précieuses.

Des Espadrilles traditionnelles aux «Espantoufles» d’hiver fourrées, en passant par les modèles pour enfant: il y en a pour tous les goûts. Ses chaussures intemporelles et confortables ont encore de beaux jours devant elles.

D’ailleurs, les créations de la petite entreprise catalane ont également foulé les pavés lors du marathon de Paris en 2018, aux pieds de Menouar. Plus qu’un simple coup de communication, c’est la preuve indéniable de la solidité des Espadrilles confectionnées à Saint-Laurent…

Céline et son équipe organisent des visites guidées de l’atelier attenant à la boutique. L’occasion de découvrir de vos propres yeux la fabrication unique des Espadrilles. (Toutes les infos sont à retrouver → ICI ←)

Pour prolonger votre découverte des savoir-faire du Pays Catalan,  rendez-vous → ICI

Pour découvrir le Haut-Vallespir côté nature, ça se passe → ICI

Cet article vous a plu ? Vous pouvez l’épingler sur Pinterest :

Trouvez l'inspiration

Vos petits mots

  • Répondre
    Kikimagtravel
    6 février 2021 à 10 h 22 min

    Magnifique article qui me replonge dans cette inoubliable découverte de leur atelier. Un souvenir impérissable comme on dit si bien !

    • Répondre
      jolieslueurs
      7 février 2021 à 11 h 21 min

      Merci beaucoup pour ton retour ma kiki, c’était tellement chouette cette découverte !

Répondre