Jolies lueurs
Autour du monde Islande

En route vers le nord de l’Islande…

Salut à vous !

Après avoir quitté les Fjords de l’est, nous allons maintenant explorer le nord de l’Islande.
Sur la route, les paysages se transforment, passant de prairies herbeuses à des collines brunes qui s’élèvent à l’horizon, spectaculaires. Le nord est beaucoup moins touristique que le sud de l’île, la sensation d’être seuls au monde sur les routes est encore plus prégnante.

C’est par ici :

Paysages au détour de la route.

La lumière dorée du soleil couchant…

Horizon-nord-Islande

Beauté de la lumière du soir près des bains de Myvatn.

  • Dettifoss, emblématique cascade au nord de l’Islande

Dettifoss est l’un des sites à ne pas manquer dans le nord de l’Islande ; c’est une chute d’eau, mais pas n’importe laquelle: elle a la particularité d’être la plus puissante d’Europe. Aux abords de la cascade, le sol semble vibrer et des gouttes d’eau nous fouettent le visage. Prévoyez un bon imperméable si vous voulez vous approcher.

Dettifoss-Islande

Au milieu d’un paysage désertique de rocailles et de sable brun balayé par les vents, le fracas devient de plus en plus assourdissant lorsqu’on s’approche de la cascade.

Haute de 44 mètres, et large de 100 mètres, c’est surtout son débit qui est impressionnant ; On se sent minuscule face à la puissance des eaux qui déferlent. 

Dettifoss-islande

Cherchez bien, vous devriez aperçevoir de toutes petites silhouettes à gauche de l’arc-en-ciel : cela donne une idée de l’immensité de la cascade !

Non loin, vous pourrez également admirer la cascade Selfoss, moins spectaculaire mais tout aussi belle. Si vous en avez l’occasion, rendez vous sur le site en fin d’après-midi ; lorsque nous y sommes allés, vers 18h, les lieux étaient quasiment déserts. Les bus étaient en train de quitter le parking (donc j’imagine, qu’en plein après-midi c’est assez fréquenté !)

Selfoss.

Selfoss-islande

En amont de Selfoss.

  • Hverir, le paysage en ébullition

Hverir est un secteur géothermique qui grouille d’activité : on peut y observer des colonnes de vapeurs, des solfatares, des marmites de boue bouillonnantes… Un petit sentier traverse le site, et il est vivement conseillé de ne pas s’en écarter, au vue du sol qui bouillonne aux alentours.

Hverir-Namafjall-Islande

Welcome to mars !

Hverir-Namafjall-Islande

Contrastes saisissants et couleurs éclatantes.

Surplombé par les crêtes du mont Námafjáll,  le paysage semble venir tout droit d’une autre planète, avec ses nuances saturées ocres et bleues.

Hverir-Namafjall-Islande

Oui, nous sommes bien sur terre, pas en plein film de science-fiction !

Hverir est un secteur géothermique qui grouille d’activité : on peut y observer des colonnes de vapeurs, des solfatares, des marmites de boue bouillonnantes… Surplombé par les crêtes du mont Námafjáll, le paysage semble venir tout droit d’une autre planète, avec ses nuances saturées ocre et bleutées.

Ce jour là, les rayons du soleil entremêlés à la fumée et aux vapeurs chargées de soufre complétaient cette atmosphère irréelle.

  • Aux abords du lac Mývatn

Autour du lac Mývatn (« le lac des mouches »), on rencontre de nombreux points d’intérêts et des paysages singuliers.

Parmi eux, le parc Höfdi, un lieu privé mais librement accessible. Des petits sentiers forestiers et fleuris débouchent sur un promontoire de lave, depuis lequel on peut observer les eaux émeraude du lac.

Höfdi-islande-promontoire

Eaux couleur émeraude.

Le-nord-de-l-Islande

Le paysage se prête à la contemplation…On peut y voir des colonnes de lave ou “Klasar” .

Vous pourrez également découvrir Skútustaðagígar, une lande herbeuse parsemée de cratères volcaniques.

Skútustaðir-cratères-islande

Les cratères de Skútustaðir, un phénomène issue de l’activité volcanique.

Cratères-nord-islande

De nombreux sentiers permettent de faire le tour du site, mais nous n’avons pas passé beaucoup de temps sur place.

Enfin, l’une des meilleures façons de terminer une soirée sur le nord de l’Islande est sans conteste d’aller passer un moment dans les bains chaud de Mývatn, pour se prélasser dans une eau à 40°C, avec une vue imprenable sur les paysages alentours. (Comptez environ 35€/ personne pour une entrée en pleine saison, soit 4300 ISK, la monnaie islandaise.)

Myvatn-Nature-Baths

Se prélasser dans une eau d’un bleu clair contrastant avec les couleurs chaudes du soleil couchant : Une bulle dans le temps !

  • Húsavík, à la rencontre des baleines : Une expérience inoubliable au nord de l’Islande.

Nous sommes ensuite allés à Húsavík, où nous avons fait une excursion en bateau dans la baie de Skjálfandi, haut lieu de l’observation des baleines.

North-sailing

A l’aventure sur les eaux arctiques !

Nous avons choisi de vivre cette expérience avec « North Sailing », une compagnie qui s’engage pour le développement durable, en restaurant des voiliers en chênes islandais autrefois utilisés pour la pêche.
Ces bateaux sont plus silencieux, consomment peu de carburant et dès que possible, l’énergie éolienne est utilisée à bord des goélettes, pour limiter l’usage des moteurs.

Évidemment, la compagnie s’oppose à l’abattage des baleines et soutient la protection des espèces en voie de disparition. (Ne faites pas comme certains touristes qui mangent de la baleine s’il vous plaît !)
Pour en savoir un peu plus, → cliquez ici ←
La sortie que nous avions choisi durait 3h (pour environ 75€ soit 9500 ISK).

Préparatifs avant le départ.

Je n’avais qu’un objectif 18/55mm, pas très adapté pour la photographie animalière, alors les images ne sont pas à la hauteur de cette expérience.

Nous avons quitté le port, emmitouflés dans nos combinaisons imperméables, impatients, incertains, le bateau s’élançant sur l’eau gris-bleue de l’océan arctique. Au bout d’environ ¼ d’heure, nous apercevons une première baleine, son souffle jaillissant hors de l’eau. Nous scrutons l’horizon, fascinés par le ballet des cétacés autour de nous. C’est un moment hors du temps.

Une baleine s’apprêtant à plonger.

North-Sailing-whale-watching

D’autres bateaux, plus petits, permettent de voir les baleines de plus près; mais leur pollution (sonore et de carburant) est plus importante que les goélettes en bois…à éviter si vous voulez observer ces incroyables animaux en les dérangeant le moins possible !

Whale-watching

Une baleine de minke en train de plonger.

Nous aurons même la chance inouïe de voir des baleines sauter hors de l’eau. 3 fois, rien que ça ! Je ferais une piètre photographe animalière, car à chaque fois j’ai eu le cœur qui bondissait dans ma poitrine, et je n’ai pas déclenché à temps !

Détails d’une baleine.

Apparition fugace.

  • Goðafoss, la cascade des dieux

Une autre chute d’eau à ne pas rater dans le nord de l’Islande (et très facile d’accès depuis la route n°1) est Goðafoss, aussi appelée la chute des dieux en référence à une anecdote historique. (Lorsque le christianisme a été choisi comme religion officielle du pays, l’un des chefs islandais a jeté dans la cascade ses statues des anciens dieux nordiques.)

Aux abords de la cascade.

Goðafoss-islande

La chute n’est pas la plus haute, ni la plus puissante, mais sa beauté mystérieuse vaut le détour

  • Au nord ouest de l’Islande : la péninsule de Vatnsnes

Cap sur une petite péninsule au nord de l’Islande, dans la baie de Húnaflói. Le lieu est réputé pour l’observation de la faune locale : il abrite la plus importante colonie de phoques du pays.

C’est par ici :

Nous avons débuté notre exploration dans le petit village de Hvammstangi : là-bas, un point d’accueil et d’information permet d’en savoir un peu plus sur la péninsule et de se renseigner sur les meilleurs points d’observation des phoques.
Nous nous élançons ensuite sur la piste n° 711, qui longe la péninsule (soit environ 80km).

Nos compagnons de route.

La piste est cahoteuse mais ce n’est pas la pire que l’on ait empruntée en Islande. Elle requiert tout de même un minimum de prudence, car de nombreux moutons s’y baladent nonchalamment, et les oiseaux marins traversent la piste en la survolant parfois au ras du sol.

Journée ensoleillée, mais le vent était glacial.

Embouteillages sur la piste.

Immédiatement, nous sommes frappés par l’ambiance de bout du monde qui imprègne les lieux : d’un côté, les eaux arctiques d’un gris-bleu saisissant, de l’autre des collines verdoyantes balayées par des embruns glacés.
Ces grandes étendues sont désertes, il n’y a que les chevaux et les moutons pour nous tenir compagnie !

Enclos près de la rive.

Paysage balayé par les embruns glacés.

Atmosphère orageuse sur la plage.

Les principaux habitants de la péninsule !

Nous observons un petit groupe de phoques qui se prélassent près du rivage, leurs silhouettes placides se dessinant à l’horizon. (Photo prise au 18-55mm, un objectif pas du tout adapté pour la photographie animalière ! Mais on voit quand même les phoques !)

Après le nord de l’Islande, direction la péninsule de Snæfellsnes, l’un de nos coups de coeur Islandais. L’article est à découvrir → ICI

N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire si cet article vous a plu !

Épinglez cet article sur Pinterest 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Trouvez l'inspiration

Vos petits mots

  • Répondre
    Salut, Bye Bye !
    10 décembre 2017 à 13 h 21 min

    Tes photos sont superbes et donnent envie d’aller sur place ! Je découvre ton blog par la même occasion 🙂

    Voir des baleines doit être impressionnant… et à mon sens il ne faut pas t’en vouloir de ne pas toujours avoir appuyé avec réactivité sur le déclencheur 😉 Les souvenirs et le plaisir de “voir le moment en live” sont tellement plus importants que le fait de faire une belle photo sans avoir vécu l’émotion associée. Ceci dit, je comprends ta frustration car j’adore moi aussi la photo !

    • Répondre
      jolieslueurs
      10 décembre 2017 à 19 h 16 min

      Coucou 🙂
      Merci pour ton passage ici ♥
      Observer les baleines dans leur milieu naturel est l’une des expériences les plus incroyables que j’ai vécues… Ce n’était d’ailleurs pas la première fois, j’ai pu en observer aussi dans le Saint Laurent au Québec… Ce sont des souvenirs qui me bouleversent. Effectivement, une photo ne rendrait sans doute pas justice à l’émotion qui m’a submergé dans ces moments là, mais quand même j’aurais aimé avoir des images un peu plus significatives.
      A bientôt 🙂

  • Répondre
    Aliciabybeauty
    10 décembre 2017 à 13 h 38 min

    Super article et tes photos sont superbe !

  • Répondre
    Nadia
    10 décembre 2017 à 13 h 38 min

    Pétard mais c’est vraiment la folie ces couleurs et ces lumières…
    Tu sais d’où provient ce bleu turquoise à Hverir ??

    Les baleines comme je t’envie… Je pense que je serais incapable de prendre des photos tellement je serais entrain de chialer de joie….
    (et y’en a qui les bouffe!? c’est quand que l’homme arrête bordel hein)

    • Répondre
      jolieslueurs
      10 décembre 2017 à 19 h 24 min

      Coucou Nadia ♥

      Ce bleu hypnotique provient des dépôts de souffre il me semble (Je te laisse imaginer l’odeur qui flotte là-bas… aussi saturée que les couleurs !)
      Oui, observer les cétacés reste parmi les expériences les plus magiques de ma vie, et je trouve ça tellement triste de les manger… Et oui, certains touristes en consomment, histoire de dire qu’ils ont goûté à une curiosité culinaire ! Quelle connerie 🙁

      Merci pour ton passage, à bientôt !

      • Répondre
        Nadia
        16 décembre 2017 à 15 h 14 min

        C’est le dépôt de souffre qui donne ça !? Merde c’est fou, c’est jaune le soufre non ? Je serais curieuse de comprendre quelle chimie donne ça du coup, je vais fouiller !

        Une curiosité culinaire put.. qu’est-ce qu’il faut pas entendre hein 🙁

  • Répondre
    masete
    10 décembre 2017 à 14 h 51 min

    c’est magnifique ! c’est à couper le souffle ! encore bravo ma fille ! t’es trop forte . bisous ma fille .

  • Répondre
    kikimagtravel
    10 décembre 2017 à 21 h 32 min

    dettifoss ca a l’air magnifique ! Je suis encore émerveillé par ce nouvel article ! Et voir les baleines qui saute dans leur milieu naturel ca doit être une expérience inoubliable ! Et tous ces horizons sublimes … un rêve éveillé !!
    En tout cas je n’irais peut être pas en 2018 mais faudra que j’y aille au moins une fois dans ma vie 🙂

    • Répondre
      jolieslueurs
      10 décembre 2017 à 21 h 43 min

      Coucou Laetitia 🙂
      Merci pour ton passage !
      Dettifoss est effectivement magnifique, et impressionnante ! On ne se lasse pas des chutes d’eau en Islande ! Et l’observation des baleines, c’est juste incroyable ! En avril prochain, j’aurais d’autres occasions d’observer les cétacés, dans des eaux moins glaciales cette fois… Tu n’imagines pas comme j’ai hâte 🙂 J’espère que tu iras un jour en Islande, découvrir tout ces paysages magiques ♥

  • Répondre
    Manon
    10 décembre 2017 à 22 h 29 min

    Coucou ma Juju,
    Encore un très bel article que tu nous as écrit là ! Pouvoir observer des balaines, ça doit être très impressionnant .. quelle chance !
    Je suis aussi particulièrement fan de tes photos sur les différentes falaises et chutes d’eau, que tu as pu apercevoir et admirer.
    Belle soirée,
    Manon.

    • Répondre
      jolieslueurs
      11 décembre 2017 à 8 h 29 min

      Coucou ma puce ♥
      Je suis ravie que cet article t’ai plu 🙂
      On a vécu tellement de moments magiques en Islande, j’adore écrire ces articles et me replonger dans ces photos !
      A bientôt !

  • Répondre
    Mali
    11 décembre 2017 à 13 h 07 min

    Je suis allée pour l’instant deux fois en Islande et je n’ai pas encore pu visiter le Nord mais j’ai hâte d’y aller car ça a l’air magnifique <3

    • Répondre
      jolieslueurs
      11 décembre 2017 à 14 h 59 min

      Quelle chance d’avoir pu aller deux fois en Islande ! C’est un pays tellement magique ♥

  • Répondre
    Petite Marion
    11 décembre 2017 à 15 h 34 min

    Comme toujours, c’est superbe et ça confirme mon envie d’aller voir ce pays 🙂

    • Répondre
      jolieslueurs
      11 décembre 2017 à 18 h 44 min

      Merci beaucoup pour ce retour positif, et je suis ravie de confirmer cette envie de découvrir l’Islande ! 🙂

  • Répondre
    Vai en vadrouille
    12 décembre 2017 à 20 h 24 min

    Quand à chaque article je me dis “Waow c’est tellement beau et surprenant l’Islande !”, tu réussis à surprendre davantage à l’article suivant.
    Encore des paysages et des expériences qui font rêver, en particulier ceux des geysers et leur bleu si intense 🙂
    Et c’est vraiment sympa ces bateaux restaurés ! Tu as d’ailleurs bien raison d’alerter sur certaines pratiques et excursions (pollution, maltraitance des animaux). D’ailleurs, je trouve que les autres bateaux sont beaucoup trop proches des baleines !! Je ne sais pas comment c’est en Islande, mais en Polynésie, l’observation des baleines est très règlementée et il faut respecter une distance minimale avec ces animaux.
    Merci pour cette nouvelle balade, je découvre l’Islande comme jamais avec toi !

    • Répondre
      jolieslueurs
      12 décembre 2017 à 20 h 55 min

      Coucou Vai ♥
      Ton message me touche, je suis ravie de te voir au rendez-vous pour chacun de mes articles, et encore plus en sachant qu’ils te font (un peu) voyager 🙂
      Concernant l’observation des baleines, la zone d’approche est en effet réglementée, mais une fois arrêtés dans une zone d’observation, celles-ci bougent et se déplacent, approchant parfois très près des bateaux…
      A bientôt Vai 😉

  • Répondre
    Aurore
    14 décembre 2017 à 22 h 17 min

    Les photos sont dingues ! Ces paysages sont vraiment extraordinaires, j’ai trop hâte d’y aller un jour ! Ces couleurs à Hverir ♥

    • Répondre
      jolieslueurs
      15 décembre 2017 à 0 h 28 min

      Merci Aurore 🙂
      En effet les couleurs sont dingues !

  • Répondre
    Itinera Magica
    16 décembre 2017 à 0 h 15 min

    Ohallalala cet article ! le nord est ma région préférée, mais là ça explose tout ! c’est juste sublimissime ! ces photos de baleine, c’est à pleurer d’émerveillement !

    • Répondre
      jolieslueurs
      17 décembre 2017 à 14 h 43 min

      Oh la la, c’est ton commentaire qui est trop chouette 🙂 Je suis juste trop fière que mon article te plaise, à toi qui m’inspire et me fait voyager au quotidien ! On a adoré la région du nord aussi, un peu à part dans notre aventure Islandaise… Moins de monde, des paysages étranges, une faune incroyable… Merci pour ton passage ! 🙂

  • Répondre
    Lucie
    17 décembre 2017 à 10 h 53 min

    Quel article magnifique ! Tes photos sont splendides ! L’Islande a l’air d’être un pays dont on ne revient pas indemne …

    • Répondre
      jolieslueurs
      17 décembre 2017 à 15 h 43 min

      Merci pour ton passage 🙂 En effet, on laisse une petite part de soi en Islande, c’est certain 🙂

  • Répondre
    clichesdailleurs
    22 décembre 2017 à 16 h 33 min

    Tes photos sont très jolies !

  • Répondre
    Un air de bout du monde : La péninsule de Vatnsnes
    23 décembre 2017 à 17 h 28 min

    […] allons encore explorer le Nord de l’Islande , cette fois cap sur une petite péninsule située dans la baie de Húnaflói. Le lieu est réputé […]

  • Répondre
    tania
    31 décembre 2017 à 9 h 45 min

    ces paysages sont fous
    j avoue que le nord n est pas ce qui m attire mais on ne pt être insensible à ces paysages

    • Répondre
      jolieslueurs
      31 décembre 2017 à 12 h 10 min

      Merci pour ton retour ! Pour moi les pays nordiques ont un charme spécial mais je comprends que ça ne soit pas le cas de tout le monde 🙂 A bientôt !

  • Répondre
    Le quotidien d'Emmanuelle
    6 janvier 2018 à 20 h 03 min

    La cascade doit être vraiment impressionnante !
    Il ne faut pas t’en vouloir, tes photos sont magnifiques. De plus, il est bon de se rappeler que l’essentiel est d’apprécier pleinement le moment présent, la chance de voir ces animaux. J’adore la photographie mais il est aussi important de contempler avec nos yeux et non voir à travers l’objectif.

    • Répondre
      jolieslueurs
      6 janvier 2018 à 23 h 05 min

      Coucou !
      Dettifoss est en effet impressionnante, j’en garde un souvenir qui pourrait se traduire par “WOW” 🙂 🙂 Concernant les photos, je ne pense pas que regarder le monde à travers un objectif nous empêche de le contempler avec nos yeux ou de vivre pleinement l’instant présent 🙂 Au contraire, je pense qu’il y a une réelle complémentarité, et je n’ai jamais autant admiré le monde dans ses moindres détails que depuis que je l’observe avec un regard photographique… Mais c’est sûr, les souvenirs sont gravés en moi et je mesure ma chance d’avoir vécu ces instants 🙂 Merci pour ton passage !

  • Répondre
    lafauteaugraph
    7 janvier 2018 à 14 h 33 min

    Le nord avait été notre région préférée, avec la Godafoss, Myvatn et Modrudalur ♥ J’adore tes photos, vous avez eu un temps magnifique, la lumière (comme toujours en Islande) est sublime (et du coup, Jolies Lueurs est très bien appropriée!).
    Nous aussi on avait été au Myvatn Nature Bath, super expérience !
    A Husavik, nous avions longé la côte mas n’avion ni le temps (ni le budget :() pour une expédition baleines. Quand je vois tes photos, je regrette! Ce devait être incroyable! µ
    À bientôt ♥

    • Répondre
      jolieslueurs
      7 janvier 2018 à 15 h 32 min

      Coucou 🙂
      Le nord est une région que nous avons beaucoup apprécié en effet, par contre nous n’avons pas vu Modrudalur, dommage ! Nous avons été plutôt chanceux, on a pu orienter notre trajet en fonction de la météo car nous étions en van, ce qui facilitait les changements de programme… L’expérience avec les baleines a été incroyable, un souvenir impérissable et une sensation indescriptible de se retrouver face à ces géants placides… J’avais déjà eu l’occasion d’observer les cétacés au Canada, et à chaque fois c’est un émerveillement ♥
      A bientôt 🙂

  • Répondre
    cinsfitandtravel
    11 février 2018 à 17 h 47 min

    Superbe, c’est ma partie préférée de l’Islande avec le Jokulsarlon, c’est magique, vraiment dépaysant!!! Ton article est super!!

    • Répondre
      jolieslueurs
      11 février 2018 à 23 h 38 min

      Merci beaucoup 🙂
      C’est l’une des régions que nous avons préféré aussi, peut-être parce qu’on avait la sensation d’être loin de tout, avec cet océan arctique, ses baleines, ses immensités…

  • Répondre
    Reykjavik, une capitale à taille humaine.
    18 février 2018 à 14 h 56 min

    […] articles de ma série sur l’Islande qui nous aura mené de la péninsule de Reykjanes au nord de l’île en passant par les Fjords de l’Est ou encore les îles […]

  • Répondre
    Les Petits Pas de Juls
    1 mai 2018 à 10 h 22 min

    Juste magique…
    Je continue de noter tous les bons conseils de lieux où s’arrêter mais je crois que je n’aurai pas la possibilité d’aller en Islande cette année encore… mes amies se préparent par contre à leur voyage et je leur recommande vivement la lecture de ton blog et l’éblouissement devant tes photos…

    Merci pour ce petit moment de bonheur par procuration…
    Jul’

    • Répondre
      jolieslueurs
      1 mai 2018 à 12 h 00 min

      Merci pour ton passage et ton retour, ça fait vraiment plaisir ! Ne t’en fais pas pour l’Islande, si ce n’est pas cette année ce sera pour les suivantes 🙂 Si tes amies ont besoin d’infos ou de conseils, qu’elles n’hésitent pas à demander, je suis loin d’être experte mais si je peux aider c’est avec plaisir 🙂
      À bientôt !

  • Répondre
    Rencontre avec les dauphins & les baleines à Sao Miguel. – Jolies lueurs
    3 juin 2018 à 12 h 40 min

    […] autour d’un thé… J’avais déjà eu l’occasion d’observer des cétacés au Canada et  → en Islande ← , pourtant l’émerveillement reste le même à chaque fois et je ne me lasse pas d’observer […]

  • Répondre
    Sao Miguel #6 : Furnas. – Jolies lueurs
    15 juillet 2018 à 14 h 29 min

    […] d’une végétation luxuriante, très différents de ceux que l’on a pu observer en Islande, qui étaient plutôt […]

Répondre