Jolies lueurs
En France Pyrénées Orientales

Amélie-les-Bains & l’histoire de la Rousquille Catalane.

Salut à vous !

Dans cet article, je vous emmène à Amélie-les-bains, petit village thermal au creux du Vallespir. C’est l’occasion de découvrir les curiosités & lieux insolites aux alentours, mais aussi d’en savoir un peu plus sur un emblème de la Catalogne : la Rousquille.

Avec mon acolyte Laetitia (Kikimagtravel), nous avons été conviées par l’Association l’Escaldadou et l’office du tourisme d’Amélie les Bains pour une journée de découverte placée sous le signe de la convivialité.

Alors, qu’est ce qu’on fait, à Amélie-les-bains ?

  • Goûter les meilleures Rousquilles Catalanes à Amélie-les-bains

Un vieux débat agite le Vallespir quant au lieu de naissance de la Rousquille, cette douceur incontournable de Catalogne… Certains disent qu’elle a été crée à Arles-sur-Tech, d’autres à Amélie-les-Bains. La nuance, c’est que jusqu’en 1840, Amélie-les-Bains était appelée « Les Bains d’Arles », mais la première Rousquille a bien été confectionnée à Amélie !

Images d’époque de la Pâtisserie Seguela Combes.

Tout a commencé en 1810, dans la pâtisserie Seguela-Combes, quand Mr. Seguela a crée cette recette emblématique. Pour la forme (ronde et percée d’un trou) il s’est inspiré des petits biscuits que l’on vendait dans les foires en les transportant sur un bâton appelé le « rosquillare ». Mais il n’a pas déposé le brevet de sa recette et d’autres établissements en on profité pour créer leurs propres rousquilles.

Heureusement, le secret de fabrication a été préservé et la vraie « Rosquilla » fondante est toujours confectionnée avec soin dans cette pâtisserie renommée aujourd’hui « Pérez-Aubert ».

Façade historique de la pâtisserie.

Détails authentiques.

En entrant, nous avions un peu l’impression d’avoir trouvé le ticket d’or de Willie Wonka… (D’ailleurs, cette pâtisserie est célèbre non seulement pour ses Rousquilles, mais aussi pour ses chocolats !)

Nous avons assisté au glaçage des précieux biscuits, tandis que les pâtissiers Valérie & Christian, nous expliquaient tout de l’histoire de la Rousquille, incontournable patrimoine gastronomique de la ville.

Un véritable savoir-faire.

Le glaçage de la rousquille : tout un art de douceur & de tendresse.

Le savoir faire & la bonne humeur.

Petites rousquilles fraîchement recouvertes de glaçage.

À la pâtisserie Pérez-Aubert, le biscuit n’est plus percé d’un trou mais la recette reste inchangée depuis 1810.

Deux heures plus tard, les rousquilles étaient fin prêtes pour la dégustation. (L’histoire ne dit pas en combien de temps la boite a été vidée !) Vous trouverez toutes les infos à propos de la Pâtisserie Pérez-Aubert → ICI
Vous pouvez aussi lire l’article détaillé de Laetitia (Kikimagtravel) → ICI

“Les optimistes et les gourmands vivent plus longtemps” (Anthelme Brillat-Savarin)

  • Flâner dans les rues de Palalda, un village médiéval qui surplombe Amélie-les-bains

Depuis 1942,  la commune de Palalda et Amélie-les-bains sont rattachées. Palalda vaut vraiment le détour et nous avons adoré sillonner ses ruelles authentiques et pleines de charme.

Bienvenue à Palalda

Vue depuis les toits.

Au détour d’une ruelle luxuriante.

Enseigne désuète.

Près de l’Église de Palalda.

La porte de l’église Romane de Palalda.

Le charme des vieilles pierres.

Entrée de la chapelle du Rosaire.

  • Découvrir les lieux insolites d’Amélie-les-bains

  • l’Escaldadou, entre quartier historique et renouveau.

En une seule journée, nous avons à peine effleuré les secrets d’Amélie-les-Bains, mais je peux tout de même vous conseiller d’aller flâner dans l’Escaldadou, le petit quartier historique de la ville : un chapelet de ruelles séculaires ancrées dans la montagne. Charlotte, qui nous a invité, oeuvre pour faire vivre ce petit quartier et l’embellir.

Balade dans les rues baignées de soleil.

Quartier fleuri.

La Terrasse de Charlotte de l’Association de sauvegarde du patrimoine de l’Escaldadou.

Dans la jolie maison de Charlotte, avec Kiki. (D’ailleurs, si vous cherchez un paysagiste au top, capable de créer une petite jungle dans votre intérieur, RDV sur Facebook : @Marcelarium.)

  • Les Thermes Romains

À Amélie-les-bains, il y évidemment des Bains Thermaux. L’établissement des Thermes Romains est d’ailleurs classé Monument Historique pour ses vestiges gallo-romains. Autant vous dire que notre visite des lieux nous a donné envie de revenir pour nous prélasser dans l’eau thermale…

Verrière & Arches dans la Tisanerie.

Bain de boue.

  • Le cimetière & l’Hôpital Militaire

N’y voyez aucune curiosité morbide, mais plutôt une anecdote étonnante : Dans le cimetière d’Amélie-les-Bains repose un Samouraï. Il s’agit de Nomura Kosaburo, élève militaire japonais, décédé  en 1876. Il était venu en France dans le cadre d’une coopération franco-japonaise conclue au 19ème siècle, mais une maladie l’a conduit à l’Hôpital Thermal militaire d’Amélie, où il a succombé.

D’ailleurs, l’Hôpital Militaire est aujourd’hui un lieu abandonné connu des amateurs d’URBEX. (Il s’agit d’un lieu désaffecté et interdit d’accès, la prudence est de mise & je n’incite personne à y aller, chacun est responsable de ses actes. J’espère vraiment que ce lieu chargé d’histoire sera un jour réhabilité !)

  • Le Calvaire de Montbolo

Ne ratez pas l’occasion d’aller admirer la vue au Calvaire de Montbolo, une croix sur un piton rocheux qui surplombe Amélie.

Charlotte de l’Escaldadou.

Vue sur Amélie-les-Bains.

Nous reviendrons à Amélie-les-Bains, c’est certain ! Il y a un tas de sentiers de randonnée aux alentours, et pour ma prochaine visite j’ai jeté mon dévolu sur le chemin qui mène à La Chapelle Santa Engracia et La Montée au Drapeau ; deux circuits à retrouver sur → la page de l’office du tourisme

Pour prolonger la découverte, découvrez la plume de Charlotte qui nous livre son “Regard sur ma ville” !

J’espère que cet article vous a plu et vous a donné envie de découvrir ce petit coin des Pyrénées-Orientales (et de manger des rousquilles !) Un grand merci à tous ceux qui nous ont accueillies sur cette journée !

Si cet article vous a plu, vous pouvez l’épingler sur Pinterest :

Trouvez l'inspiration

Vos petits mots

  • Répondre
    kikimagtravel
    7 avril 2019 à 13 h 50 min

    Rolalala j’ai envie d’y retourner !! Cette journée était géniale, nous avons clairement vécu un moment de bonheur ! Un bel accueil qui fait chaud au cœur. Tu as trouvé les mots justes et tes photos représentent bien Amélie les bains et les trésors qu’on y trouve !!! Puis, tu sais quoi… en plus d’être géniale, cette petite journée a été très inspirante pour moi !

    • Répondre
      jolieslueurs
      7 avril 2019 à 14 h 04 min

      Merci ma Kiki ! C’était vraiment une journée trop chouette en bonne compagnie, je confirme 🙂 Cette journée a été très inspirante pour moi aussi 😉 (Bon, Aurélien qui est né à Céret râle un peu que je ne veuille pas parler de sa ville natale sur le blog, mais c’est plus fort que moi, ce sujet me rebute et j’espère qu’à travers le tourisme on pourra venir à bout de ce genre de pratiques… On peut toujours essayer en tout cas !) À très vite ♥

  • Répondre
    Marcel
    7 avril 2019 à 19 h 23 min

    Super article, merci pour le coup de projecteur sur Amélie.

  • Répondre
    noscoeursvoyageurs
    8 avril 2019 à 10 h 31 min

    Comme à ton habitude; tu nous emmènes en balade dans des paysages qu’il nous tarde de découvrir. Amélie les bains est vraiment magnifique, on ressent une telle quiétude là-bas. Avec ces maisons en pierres et ces petits murets, il ressemble à ces villages séculaires dans le Sud de l’Espagne mais oui la Catalogne n’est pas loin!
    Quant à l’URBEX et son ambiance si particulière…nous sommes conquis!

    • Répondre
      jolieslueurs
      8 avril 2019 à 14 h 56 min

      Merci pour votre retour & votre enthousiasme ! J’adore découvrir des lieux comme celui-ci près de chez moi : l’émerveillement est dans les yeux de celui qui regarde, pas forcément dans le fait de faire des milliers de kilomètres, et j’aime bien me faire des “piqûres de rappel” pour m’en souvenir 🙂 À bientôt !

  • Répondre
    B&A Les Amants Voyageurs
    8 avril 2019 à 10 h 44 min

    Bon alors bien sùr nous avons déjà mangé des rousquilles mais quand je vois le glaçage brillant de celles de la pâtisserie de « Perez Aubert » et bien je me dis qu’on a loupé le ticket d’or… Ajouté à ça une visite secrète de l’ancien hôpital militaire (promis ce sera de notre propre chef et on en assumera toute la responsabilité 😉) et une rando avec vue pour brûler quelques calories des rousquilles …. ça sent la journée de rêve !!!!
    Bref, merci pour la balade et je peux officiellement dire : Amélie Les Bains : WE HAVE A DATE !
    (PS : On n’ira donc pas à Ceret non plus !)

    • Répondre
      jolieslueurs
      8 avril 2019 à 14 h 58 min

      Coucou 🙂 N’hésitez pas à me faire un signe si vous passez par ici, je serais RAVIE de vous rencontrer en vrai et vous faire découvrir des petites pépites comme celles-ci ♥ Et vive les Rousquilles 🙂

      • Répondre
        Pujade
        23 mai 2020 à 16 h 15 min

        Bonjour, je ne suis pas d’accord avec vous pour les rousquilles. J’ai mangé celles du temps de seguela et je peux vous dire que la recette actuelle n’est pas la même. Actuellement ce sont celles d’arles sur tech qui ont ma faveur car elles ont le même goût que celles du temps de seguela. Amicalement.

        • Répondre
          jolieslueurs
          24 mai 2020 à 15 h 46 min

          Bonjour 🙂 Je goûterais celles d’Arles sur Tech avec grand plaisir aussi 😉
          Concernant la recette “ancestrale” des rousquilles, je ne la connais pas mais je fais confiance aux artisans de la pâtisserie Pérez-Aubert 😉 Je me demande si c’est la recette qui a vraiment changé, ou tout simplement les produits de base utilisés pour confectionner les rousquilles qui sont différents de nos jours…

  • Répondre
    Les Petits Pas de Juls
    9 avril 2019 à 21 h 12 min

    J’adore! Un jour j’irai me promener longuement dans les Pyrénées…

  • Répondre
    Nico - Travelando
    10 avril 2019 à 9 h 23 min

    Ca a l’air trop chouette !
    “Rousquille” rien que le nom est trop mignon, rien que ça ça donne envie de goûter mais j’avoue que le visuel aussi y invite. Ces patissiers avaient l’air trop cool en plus.
    Je suis tombé sous le charme de la porte de l’église aussi, trop belle ! Et de la verrière de la Tisanerie, quel endroit !
    Très bel article Julie, et très belles photos (mais ça ce n’est pas une surprise non plus 😉 ) merci 😀

    • Répondre
      jolieslueurs
      10 avril 2019 à 12 h 00 min

      Merci pour ton enthousiasme ! C’est vrai que c’est mignon comme mot, la rousquille 🙂 Et je te confirmes, c’est très bon 🙂 Et l’accueil des pâtissiers était très convivial ! Merci pour ton retour 🙂 À bientôt !

  • Répondre
    Manon Fernandez Blin
    12 avril 2019 à 7 h 42 min

    Coucou ma Juju !
    Ça m’a l’air d’être super mignon comme village Amélie-les-bains, en plus c’est hyper fleuri en cette saison ça devait être beau à voir. C’est chouette que tu sois invité à découvrir des villages et à connaître tous ses petits secrets et surtout que tu aies trouvé une acolyte de voyage pour partager ces petites joies!
    Sinon ces petites pâtisseries ont l’air bien bonnes, qu’est ce qu’il y a à l’intérieur exactement ?
    J’avoue que moi aussi les thermes romains me donnent bien envie de me prélasser moi aussi, surtout les bains de boue que je n’ai jamais eu l’occasion de tester, ça doit être drôle et perturbant haha.
    De gros bisous !
    Manon.

    • Répondre
      jolieslueurs
      12 avril 2019 à 15 h 11 min

      Coucou ma puce ♥ C’est vrai que c’est vraiment chouette de pouvoir découvrir les petites pépites près de chez moi avec une super acolyte 🙂 La recette des rousquilles est tenue secrète, mais il s’agit d’un petit biscuit légèrement moelleux recouvert d’un glaçage aux saveurs un peu anisées/orangées. C’est vraiment trop bon 😉 Et pour le bain de boue, il s’agit d’un bain de boue thermale dans lequel on flotte, apparemment ! J’ai bien envie d’expérimenter ça un jour !
      Bisous ♥

      • Répondre
        Manon Fernandez Blin
        14 avril 2019 à 17 h 42 min

        Oh à l’orange .. pas certaine que j’apprécie alors haha. Par contre le jour où tu testes le bain de boue qui te fait voler j’espère être là, ça a l’air trop cool 😄

        • Répondre
          Pâtisserie Perez-Aubert
          14 février 2020 à 9 h 17 min

          Et non ni anis ni orange….uniquement de l’essence de citron lol

          • jolieslueurs
            14 février 2020 à 13 h 58 min

            L’un des secrets de la rousquilles révélé ;P

  • Répondre
    Les 10 choses incontournables à faire à Amélie-les-Bains - Blog KikiMag Travel
    16 avril 2019 à 11 h 02 min

    […] Si vous souhaitez continuer cette belle visite, n’hésitez pas à lire l’article de Jolies Lueurs qui elle aussi vous détaille cette belle aventure avec sa plume artistique […]

  • Répondre
    gessydess
    18 mai 2019 à 22 h 06 min

    Merci. Nostalgie. Mon coeur est en ce lieu…vous en connaissez aussi l atmosphère des bouffees d oxygène. Profitez toutes et tous pleinement…

  • Répondre
    « Regards sur ma ville » : Vivre dans les Pyrénées-Orientales. - Jolies lueurs
    1 novembre 2020 à 23 h 21 min

    […] Amélie-les-Bains-Palalda s’étend sur un vaste territoire situé dans un écrin de verdure, traversé par un fleuve impétueux. Des populations s’y sont établies bien avant les Romains : preuve que la vie y est douce ! […]

Répondre