Jolies lueurs
En France Pyrénées Orientales Rencontres & Portraits

Micro-escapade à Molitg-les-bains : Douceur de vivre & Artisanat.

Salut à vous !

Dans cet article je vous emmène découvrir Molitg-les-bains, le village méconnu du Conflent.

Au-delà de sa facette thermale, le village a bien d’autres ressources. Avec sa vue imprenable sur le Canigou et son charme d’antan, c’est le lieu idéal pour une micro-escapade 100% locale.

  • Un proverbe chinois à Molitg

Un proverbe chinois dit que « le bonheur vient de l’attention portée aux petites choses ». À Molitg, cet adage prend tout son sens.

C’est plus particulièrement à « L’Escapade à Molitg », un gîte pas comme les autres, qu’on a pris le temps d’apprécier ces petites choses qui rendent la vie plus douce.

L’Escapade, c’est une jolie maison en pierre nichée au cœur du village. Un gîte de charme où le petit déjeuner se prend sur une terrasse ensoleillée et où l’on peut admirer le Canigou depuis le toit. Karine, Audrey et sa mère Danielle, vous accueillent avec simplicité et authenticité dans cette belle maison d’hôte. Car l’Escapade, c’est avant tout une histoire de rencontre.

Karine et Audrey, ce sont deux baroudeuses passionnantes qui ont posé leurs valises dans un petit village du Conflent… Elles ont sillonné les routes du monde et partagent leurs aventures sur leur blog « Rêves & sac à dos ». Elles y partagent leurs récits de voyages, leurs « brèves » ; un format court ponctué d’anecdotes rocambolesques, ou encore les « Rêves d’enfants »  qui ont eu la chance de croiser leur chemin.

C’est grâce à Laetitia (@Kikimagtravel), qu’on s’est retrouvés un soir à Molitg pour déguster des Pizzas (délicieuses) tout en discutant de tout et de rien. Une belle soirée tissée de spontanéité et d’anecdotes de voyages.

Les belles rencontres naissent d’un peu de hasard et d’une bonne dose de sincérité, il n’y a pas besoin d’aller bien loin de chez soi…

Nous avons passé une nuit à l’Escapade, dans une jolie chambre dotée d’une terrasse avec vue sur le jardin. Se réveiller au milieu des arbres, ça n’a pas de prix. D’ailleurs, le charme de l’Escapade réside aussi dans son jardin bucolique. Un dédale de petits jardinets lovés derrière les murs de la maison, il n’en faut pas plus pour se détendre et flâner. Aux détours de vos rêveries, vous pourrez croiser le doux regard d’Hugo, le chien de la maison, ou admirer la grâce féline de Miss ou de Milka.

Après une douce nuit, le petit déjeuner composé de produits locaux et/ou faits maison s’est prolongé. Entre une tasse de café fumant et quelques discussions, le temps a filé avec douceur et la balade que nous avions prévue s’est vue écourtée. Une bonne excuse pour revenir à Molitg, sans aucun doute !

  • Savourer le bon temps à Molitg

D’ailleurs, voici encore une autre bonne raison de (re)venir à Molitg : Le restaurant/épicerie « Le bon temps. ». Karine, son frère Johan et Audrey sont également aux commande de cette petite adresse gourmande au cœur du village (Encore une histoire de famille, donc !)

Ici, les produits locaux sont à l’honneur et on se régale d’une cuisine savoureuse et colorée. (L’assiette du pèlerin avec sa cassolette de chèvre chaud… un DÉLICE.)

Les vendredis et samedis soirs, ne manquez pas les pizzas. Je vous laisse découvrir → le site du restaurant/ épicerie Le bon temps ← pour en savoir plus et → les photos de Kiki ← pour vous mettre l’eau à la bouche ! Vous pouvez également retrouver toutes les infos pratiques pour le gîte → Ici

Nous sommes tout de même allés nous balader près du canal de Molitg, une promenade ombragée et rafraîchissante idéale pour digérer notre petit-dej.

  • Molitg, une histoire d’art & d’artisanat.

À Molitg, on trouve également un espace dédié à l’art & l’artisanat. En effet, depuis 2011, l’ancienne salle polyvalente est devenue le repaire de l’association « Tout autour ». Poterie, aquarelle, linogravure, sculpture : un grand atelier intrigue le visiteur qui s’y aventure.

L’association propose des stages et des cours, et on trouve également une boutique d’exposition permanente. Un lieu idéal pour chiner de l’artisanat 100% local !

J’ai eu la chance de rencontrer Marie-Line et Anne-Marie, deux artistes qui ont partagé avec moi un petit bout de leur univers et de leur savoir-faire.

  • Marie-Line et ses créations céramiques.

Découvrir l’univers de Marie-Line a été un vrai bonheur. J’ai passé un long moment à photographier le joyeux bric-à-brac s’empilant sur les innombrables étagères de l’atelier. Des outils en tout genre, des bols, des tasses et toutes sortes de productions en céramique créant une ambiance chaleureuse et authentique. C’est certain : l’âme de l’artiste s’exprime aussi à  travers les petits détails disséminés dans son atelier.

 

Marie-Line et la terre, c’est une longue histoire. Plus encore, une rencontre. Un coup de cœur pour la poterie alors qu’elle avait 17 ans. Pour Marie-Line, c’était plus qu’un hobby : c’était décidé, elle deviendrait potière.

« Les femmes ne tournent pas, elles collent les anses, éponges les pièces, au mieux décorent…mais tourner ! C’est dur, c’est pour les hommes ! » Lui disait-on. Pourtant, avec le soutien de sa famille et la rencontre de Louis, tourneur à Castelnaudary, Marie-Line a pu s’initier à la poterie, tout en faisant au passage un joli pied de nez au patriarcat.

Au fil de ses expériences, elle s’est perfectionnée et a commencé à proposer des ateliers.

Avec Laetitia (Kiki), nous avons profité des conseils de Marie-Line qui nous a initié au modelage du grès. Avec patience et bienveillance, elle nous a transmis un peu de sa passion. Un joli moment qui s’est terminé avec une démonstration de tournage. Une technique fascinante et hypnotique : j’aurais pu passer des heures à la contempler.

Pour plus d’informations sur Marie-Line, ses créations, ses ateliers : Rendez-vous sur → son site

  • Anne-Marie, Aquarelles & Linogravures.

Dans l’atelier de l’Association Toutautour, j’ai également rencontré Anne-Marie. Artiste peintre, elle pratique l’aquarelle et la linogravure.

L’aquarelle, « tel un jardin, je la cultive avec patience et persévérance. Les pigments fleurissent dans l’eau et parcourent le papier pour s’y installer. » (Anne-Marie)

Anne-Marie, c’est une personnalité pleine de douceur et de sérénité. Elle a ouvert ses carnets d’esquisses, partagé avec nous ses bribes de croquis et d’idées en devenir. Dans son atelier, quiétude et tranquillité nous font oublier le temps qui passe.

Ainsi, elle nous a expliqué les différentes étapes de la création d’une Linogravure. Depuis le dessin en passant par la gravure de la plaque, l’encrage et l’impression.

J’explique plus en détails le principe de la linogravure dans → cet article

  • D’autres expériences à vivre à Molitg

Parce qu’il reste encore plein de belles expériences à vivre à Molitg-les-bains, je vous invite à lire → l’article de Laetitia

De mon côté, j’ai repéré plusieurs itinéraires de randonnée au départ du village qui seront certainement le lieu de prochaines aventures près de chez moi.

Encore merci à Kiki, qui a déniché cette petite pépite au creux des montagnes et grâce à qui se sont nouées de belles rencontres. Merci à Karine & Audrey d’être aussi pétillantes et accueillantes. D’ailleurs, je leur dois aussi le titre « Un proverbe chinois à Molitg », qui a émergé de nos échanges sur les réseaux.

Cet article vous a plu ? Vous pouvez l’épingler sur Pinterest :

Trouvez l'inspiration

Vos petits mots

  • Répondre
    Audrey
    11 août 2020 à 19 h 04 min

    Quel bel article!!! Milles merci pour avoir pris le temps de venir à notre rencontre… De beaux moments superbement illustrés dans tes photos, un véritable don! Keep going 😉

    • Répondre
      jolieslueurs
      25 août 2020 à 23 h 18 min

      Merci infiniment pour ce retour Audrey. Merci pour cette belle rencontre, pour votre simplicité et votre belle énergie.

  • Répondre
    Karine
    11 août 2020 à 19 h 12 min

    Coucou Julie, merci beaucoup de nous faire redécouvrir notre village à travers tes « lueurs  »… c’est une promenade rafraîchissante que la lecture de ton article et je compléterai ton proverbe chinois : « le partage est une graine que l’on sème aux quatre vents ».
    Nous sommes aussi très heureuses de vous avoir rencontrés et ce qui est bien, c’est que c’est que le début…. à très bientôt

    • Répondre
      jolieslueurs
      25 août 2020 à 23 h 20 min

      Merci à toi ! Comme tu dis, ce qui est chouette c’est que ce n’est que le début ! Une dose de hasard-qui-fait-bien-les-choses et un soupçon de curiosité, et on obtient de belles rencontres comme ça !

  • Répondre
    Cooktravelbook
    11 août 2020 à 22 h 48 min

    Ça donne envie ! Autant le gîte que les pizzas, les porteries ou encore la petite promenade ombragée !

    • Répondre
      jolieslueurs
      25 août 2020 à 23 h 17 min

      C’est une escapade super chouette à vivre, à deux pas de chez nous !

  • Répondre
    Itinera magica
    14 octobre 2020 à 3 h 20 min

    J’aime vraiment énormément tes photos. Tu as un sens du détail, une sensibilité magnifiques. C’est un régal. Merci pour cette belle découverte !

    • Répondre
      jolieslueurs
      15 octobre 2020 à 14 h 36 min

      Merci beaucoup pour ton retour Alexandra 😉 Je suis touchée.

  • Répondre
    « Regards sur ma ville » : Vivre dans les Pyrénées-Orientales. - Jolies lueurs
    1 novembre 2020 à 23 h 20 min

    […] du jour où, le cœur battant, enthousiaste et ému tout à la fois, nous avons foulé le pavé de Molitg-les-bains pour la première fois. Nous ne savions rien encore de ce petit village de moyenne montagne, niché […]

  • Répondre
    Artisanat & Terroir à Tautavel - Pyrénées-Orientales
    8 janvier 2021 à 18 h 20 min

    […] par vous-même les richesses de Tautavel. Pour d’autres portraits d’artisans, rendez-vous ici ou […]

Répondre